Palmarès 2017

Palmarès Festival du court du Kef, 14 octobre 2017

​Le jury du 2ème Festival du court du Kef, session 2017, a vu et discuté une sélection de 20 films : 10 films de Tunisie, 6 films d’Egypte, 3 films d’Algérie et 1 film du Maroc.

​Le jury attire l’attention sur l’hétérogénéité de la sélection 2017 qui mêle des films dont la maturité esthétique et technique est disparate. Aussi et dans le but d’être le plus équitable possible, a-t-on choisi d’écarter de la compétition trois films de qualité :

​-Le reste est l’oeuvre de l’homme de Doria Achour
​-Talik de Kaïs Zaïed
​-La laine sur le dos de Lotfi Achour

Le jury suggère que les prochaines sessions distinguent des sections dans la compétition.

​Par ailleurs, le jury souhaite signaler d’autres remarques:
-Côté mentions spéciales, deux films ont retenu l’attention du jury. Deux mentions spéciales sont décernées à
​-Human de Issam Tachit pour le traitement original de la question de la différence
​-1999 de Haïthem Sakouhi pour le langage cinématographique mis au servie d’une vision singulière.
-Enfin, avant de proclamer le palmarès proprement dit, le jury tient à signaler deux points :

1/ Les membres du jury ont été sensibles à la motivation et à l’énergie qui se dégagent du film Nagra de Saif Chida
2/ Le jury aurait souhaité que le Festival du court du Kef valorise les différents talents mobilisés pour le succès d’un film. A ce titre, le jury aurait bien voulu avoir les moyens de saluer la performance de trois comédiens :

​-Marouane Boudiab dans Entre les chambres
​- Aymen Ben Hamida dans Rouge sur blanc
​- Mohamed Tahar Dridi dans Khalâa

PALMARES:

Pris de l’association Act : Rouge sur blanc de Raya Bouslah (Tunisie)
Prix spécial du jury : Entre les chambres de Marouane Boudiaf (Algérie)
Premier prix : Khalaâ de Maher Hasnaoui (Tunisie)

VIVE LE FESTIVAL DU COURT AU KEF
VIVE LE CINEMA

Leave a Reply